22 septembre 2015

Coeur d'artichaut

Hebergeur d'image

23 juillet 2015

Têtu(e)s.

 

Têtu,

 

Aujourd'hui tu disparais, et ça me triture le ventre.

 

Pourtant je vais être franc avec toi, je ne t'ai acheté que 2 fois, à l'occasion de voyages en train. J'étais déjà adulte et bien dans mes converses.

 

Je crois en revanche qu'ado, j'aurai voulu avoir le courage de t'acheter tous les mois même si j'aurais certainement fui le regard du buraliste, puis l'aurais enfilé sous mon manteau (le magazine, pas le buraliste !) avant de le planquer sous l'oreiller une fois arrivé à la maison. .

Tu m'aurais certainement fait un bien fou, et je regrette de ne pas t'avoir donné cette chance.

 

J'ai grandi, et c'est vrai que tes apollons en couverture m'ont agacés, (la jalousie sans doute tu sais), et je t'ai complètement snobé. Après tout, tu avais l'air si à la mode et branché, jamais je ne t'aurai imaginé disparaître. Je suis aussi de cette génération qui n'achète plus tellement la presse papier, attendant que toutes les informations me tombent tout cuit dans le bec sur ma timeline twitter.

 

C'était une erreur, j'suis désolé.

 

Même si je ne me reconnaissais pas toujours en toi, tu avais ce mérite de donner d'autres couleurs à nos kiosques : les miennes, celles de l'arc-en-ciel.

 

Tu restes le seul et l'unique magazine papier à avoir exhiber nos corps, recueillis nos propos pour les projeter dans les rues.

Tu as, je pense, sauvé un paquet de monde et rendu des solitudes moins pesantes : de l'adolescent(e) paumé(e) au/à la cinquantenaire indécis(e).

 

On a pu t'adorer ou te détester, mais tu as su donner la parole aux concernés, là où depuis bien trop longtemps maintenant, les débats sont tenus par des hommes blancs cisgenre et hétérosexuels qui dégueulent sur ce qui serait bon au mauvais qu'on soit.

 

Têtu, je sais que tu seras aussi fort que ton nom le laisse penser.

C'est notre visibilité, notre existence dans le paysage médiatique qui prend un coup dur aujourd'hui.

Heureusement, nous sommes têtu(e)s, comme des mules. On va continuer à se battre contre les discriminations, on va montrer aux esseulé(e)s qu'ils ne le sont pas. On va créer, parler, écrire, filmer, dessiner...

 

Comme dirait quelqu'un qu'on connaît bien, « rise like a pheonix », « we are unstoppable ».

 

Capture d’écran 2015-07-23 à 18

 

 

06 juin 2015

Trois petits chats.

 

Hebergeur d'image

Musique : Pierre Lapointe, Joies répétitives , 2013.

29 mai 2015

Jouir avant de dormir

Hebergeur d'image

 

 

Sinon !

---BIG NEWS---

 

 

Ce dimanche 31 mai je serai au salon de la BD LGBT

 

C'est au centre LGBT de Paris dans le 3eme arrondissement !

C'est de 10h à 18h et il y a plein d'artistes chouettes que vous pourrez voir ou découvrir, ainsi qu'une conférence le soir autour de l'illustration LGBT.

 

J'ai préparé des petites cartes postales et quelques aquarelles, il me reste aussi quelques agendas (tu peux venir avec le tien pour que je te fasses une dédicace dessus s'tu veux ! Et si tu l'as pas c'est pas grave je peux aussi te faire un dessin en live).

J'ESPERE QUE VOUS VIENDREZ PARCE QUE J'AI PEUR D'ETRE TOUT SEUL !

JE VEUX MON ARMEE DE P'TITS Q POUR ME DONNER DU LOVE ET DU COURAGE ! <3

WHO RUN THE WORLD ?

21 mai 2015

La Cage.

Hebergeur d'image

Posté par Mr-Q à 01:16 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 avril 2015

Vente de dessins originaux

HOP !

J'ai décidé de mettre en vente quelques uns de mes dessins. DES PIECES UNIQUES ! Genre tu seras la seule personne sur la terre entière à le posséder quoi...

Il y en 12, tu choisis ! Ils font 18x24cm, sont mis sous verre (comme ça c'est bien protégé et joli et tu as plus qu'a le mettre où tu veux).

Ils sont à 60euros, (mise sous-verre et frais de port inclus).

Si tu es intéressé tu peux m'envoyer un message via la page facebook : https://www.facebook.com/petitsmensonges

Ou bien par l'onglet "contactez l'auteur" sur le blog (tout en haut à gauche).

Ou m'envoyer un mail à : monsieurq@outlook.fr

VOILA, tu sais tout ! Bisous doux !

BAIN

 

BainDétail

LE BAIN, 18x24cm, aquarelle et encre de chine, Papier à grain 200g : 60euros

VENDU

 

 

 

CoeurPasdétail

Coeur

COEUR A PRENDRE, 18x24cm, Aquarelle et encre de chine, Papier à grain 200g : 60euros

VENDU

 

 

 

Drug

Drug Détail

YOUR LOVE IS MY DRUG, 18x24cm, aquarelle et encre de chine, Papier à grain 200g : 60euros

VENDU

 

 

 

Ermite

ErmiteDétail

L'ERMITE, 18x24cm, aquarelle et encre de chine, Papier à grain 200g : 60euros

VENDU

 

 

 

Fenêtre

Fenetre Détail

SUNDAY MORNING, 18x24cm, aquarelle et encre de chine, Papier à grain 200g : 60euros

 

 

 

Fumée

FuméeDétail

L'AMOUR EN FUMEE, 18x24cm, aquarelle et encre de chine, Papier à grain 200g : 60euros

VENDU

 

 

 

Ibis

Ibis Détail

LES IBIS, 18x24cm, aquarelle et encre de chine, Papier à grain 200g : 60euros

VENDU

 

 

 

Ilot

Ilot Détail

DANS MON MONDE A MOI..., 18x24cm, aquarelle et encre de chine, Papier à grain 200g : 60euros

VENDU

 

 

 

Le Nid

LeNid Détail

LE NID, 18x24cm, aquarelle et encre de chine, Papier à grain 200g : 60euros

VENDU

 

 

 

Loup

Loup Détail

LA FORET OCRE, 18x24cm, aquarelle et encre de chine, Papier à grain 200g : 60euros

VENDU

 

 

 

Papillon

PapillonDétail

LES RELIGIEUSES ET LE PAPILLON, 18x24cm, aquarelle et encre de chine, Papier à grain 200g : 60euros

 

 

 

Rivière

Rivière Détail

LA RIVIERE, 18x24cm, aquarelle et encre de chine, Papier à grain 200g : 60euros

VENDU

 

 

 

 

 

 

01 janvier 2015

2014 en vrac.

 

Hebergeur d'image

 

 

Bonne année 2015 ! Je vous souhaite tout plein de tendresse et de câlins tout doux.

J'ai passé une année un peu dingue, dans les bons et les mauvais moments. Comme tout le monde, et comme chaque année vous allez me dire. Mais celle-ci était spéciale. Parce qu'à chacun de ces instants, il y avait vous, mes lecteurs, mes p'tits Q, en plus de tout le reste, en plus de la vie en fait.

Aujourd'hui, vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais vous faites tous un peu parti de ma vie, comme ça, l'air de rien, même si vous ne dites pas un mots.

A tous, Merci. Merci de m'accompagner comme vous le faîtes, dans le rire et aussi dans le chagrin. Je ne me lasserai jamais de vos messages, et je ne sais même plus comment je faisais avant... Avant de vous avoir "renconté".

 

Love et licornes,

 

Quentin.